Pilotage pour course moto, les essentiels à savoir pour augmenter son expérience

Si vous êtes un débutant dans le pilotage de moto de course, il est possible d’améliorer votre conduite. Cela, en acquérant des bases qui permettent d’avoir du reflexe, mais aussi, qui facilitent la maitrise de l’engin tout en courant à grande vitesse. Comment procéder dans ce cas, pour gagner en vitesse tout en maitrisant chaque circuit ?

Doit-on commencer par l’amélioration de la moto ?

Beaucoup de motards pensent qu’en améliorant la moto, que ce soit par son design ou par sa puissance, on peut commencer à s’entrainer et à acquérir de la vitesse. Certes, il est possible d’apporter de l’amélioration au niveau du châssis ou encore, de procéder au remplacement des fourches et des ressorts et prétendre courir rapidement, mais sans sécurité. On peut également, apporter du changement sur les commandes de recul et autres, mais seuls un apprentissage ou un stage de pilotage dans les règles garantissent l’acquisition d’expérience pour bien maitriser les techniques de course et gagner en vitesse sur les circuits.

L’indispensable pratique régulière

Comme dans tous les sports, il est important de s’entrainer afin d’acquérir les bonnes bases pour des courses à moto. Dans ce cas, l’entrainement de course à moto se base sur deux règles. Tout d’abord, vous devez comprendre que vous n’allez pas rouler sur n’importe quelle piste, mais que vous visez le pilotage sur un circuit de course en règle. Vous devez donc, avoir en tête que vos entrainements vous permettront de grignoter des places au classement final durant chaque course. Le tout, sur un trajet qui n’est jamais très long et qui ne dure en général, que 20 min. Secundo, le pilote de course a des gestes qui se font de manière systématique au fil du temps. Ce qui peut être avantageux, mais qui peut aussi nuire à l’envie de gagner de la vitesse et de places dans un tournoi. Il s’agira donc, de se remettre en cause et de se permettre des améliorations dans les techniques de pilotage afin d’éviter la routine. Pour ce faire, après quelques tours sur un circuit, il faut savoir s’arrêter, analyser et réfléchir pour améliorer sa performance. Il n’y a qu’à l’entrainement qu’on peut le faire. Par ailleurs, à chaque séance d’entrainement, vous devez comprendre et définir avant chaque tour, quelle partie de votre pilotage améliorée et quelle partie du circuit travaillée. Cela va vous permettre de progresser.

Les autres techniques nécessaires pour devenir un bon pilote de course sur moto

Mise à part les séances d’entrainement, les pilotes débutants peuvent également prétendre à une amélioration de leur technique de pilotage à travers d’autres moyens. Parmi eux, vous avez la compétition pour débutants comme « L’endurance nationale ». Cela permet de se mêler avec d’autres pilotes débutants et de voir de manière réelle, les situations sur circuit et en compétition avec d’autres personnes. L’objectif est également d’améliorer ses reflexes en course. Vous pouvez aussi passer par des stages de pilotage qui permettent aux débutants de se mêler à la vie sur un circuit et en s’opposant à d’autres pilotes qui débutent. Dans ce cas, il y aura un coach qui pourra vous indiquer les manœuvres à suivre et qui vous corrigera après chaque course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *